Bols chantants

Harmonisez votre chant intérieur

Initialement utilisés comme instrument traditionnel par les écoles bouddhistes mahayana et tantriques, on les trouve essentiellement dans les régions himalayennes (Tibet, Népal, Bhoutan, Ladakh…) et dans le nord de l'Inde, mais leur usage est répandu dans nombre de régions d'influence bouddhiste.

Ils sont utilisés lors de chants rituels ou parfois des cérémonies funéraires ou le culte des ancêtres, mais l'utilisation la plus répandue, en raison de leur tonalité quasi hypnotique très particulière composées d'une fréquence principale et d'une ou deux harmoniques secondaires identifiables est d'aider à la relaxation dans des cérémonies de prière et de méditation, par les moines ou les pratiquants.

La tradition tibétaine veut qu'un alliage de sept métaux différents soit employé, chaque métal se rapportant à un des sept chakras, ce qui leur donne, dit-on, des vertus thérapeutiques. Selon d'autres sources, les métaux utilisés font référence à sept corps du Système Solaire : argent (la Lune), cuivre (Vénus), étain (Jupiter), fer (Mars), mercure (Mercure), or (le Soleil), plomb (Saturne).

Les bols traditionnels étaient réalisés à partir d'une plaque d'alliage et façonnés au marteau. Il existe encore une production artisanale au Népal.

Bols chantants tibétains

Le mouvement crée une onde qui fait vibrer le bol, lequel émet des sons harmonieux d'une grande pureté.